Baisse des dotations de l’état: une opportunité

La ou un grand nombre de maire et d’élus voient une difficulté. La réduction des dotations peut être, si elle est bien menée, une réelle opportunité de réorganiser efficacement les collectivités.
La cour des comptes dénonce depuis longtemps la gestion des administrations. Les dépenses publiques, la masse salariale, les échelons hiérarchiques….

Intervenir sur l’organisation, développer l’efficacité et la rentabilité devient un impératif pour éviter la comparaison avec le secteur privée et cette envie grandissante de supprimer les fonctionnaires.

Parler de rentabilité pour un service public est une nouveauté, parfois tabou et sujet à polémique.
Pour autant, est ce rentable d’avoir un service en sureffectif, de réaliser des actions dans des délais excessifs ou non pertinentes, d’acheter du matériel peu utilisé, la question peut se poser car le cout reste à la charge des contribuables.

Comment réussir ce changement?
Les solutions existent et sont à la portée des agents de la fonction publique.
Pour autant que soit résolu ce problème de direction bicéphale.
Un élu dirigeant la collectivité et un directeur dirigeant les agents. Une cogestion qui n’est pas sans difficulté même si un cadre réglementaire définit les rôles de chacun.

Comment ce directeur peut il être indépendant dans la gestion des agents lorsque son poste découle d’une décision d’élu.

Ce changement est donc cette volonté de prendre en compte la capacité de l’administration à être performante. Cela dépend exclusivement de la volonté des dirigeants.

Notre intervention se fait dès que cette décision est prise. Les résultats obtenus sont surprenants et rapides.

Frédéric Marchetti

Posted in Non classé.